Froidure, le berger magnifique

Quand naît Frédéric Ardan, au domaine de Mascaraàs en Béarn, par une nuit d'hiver terrible, sa mère décide : " Nous l'appellerons Froidure, notre Froidure extrême et ardent ". La vie de Froidure aura la rigueur de son surnom. Sa passion de la terre et des bêtes lui fera refuser les facilités de la vie citadine que propose son père, le docteur Centulle Ardan. Soutenu par sa mère, la si douce et si volontaire Amélie, qui à elle seule fait vivre le domaine presque en ruine jusqu'à en mourir, il relève le défi de la fin de la terre. Il sera, il est berger, debout, fier et orgueilleux dans un monde qui s'abandonne, poussant son troupeau sur les estives des proches Pyrénées – jusqu'à l'abîme. Mais abat-on un homme que la colère et l'amour soulèvent ? Cette histoire est d'aujourd'hui, non du passé. Elle illustre la tragédie de la mort de la terre et la révolte des derniers combattants. Avec la force, la violence, la fureur et la secrète tendresse qui donnent aux romans de Martine Marie Muller un éclat exceptionnel.