Au plaisir d'aimer

Papa est mort hier dans le château portant son nom, Fortjoie. Et maintenant, c’est à nous, mes sœurs et moi, de tout faire pour respecter son dernier vœu : conserver le domaine et, surtout, continuer à y accueillir des jeunes peintres. Pas facile avec des comptes en banque vides et un château qui tombe en ruine.
Heureusement, on peut compter sur nos artistes pour nous aider en mettant leur talent à la disposition des belles et riches dames de Poitiers.
Mais, dans le secret des ateliers, des intrigues se nouent… Scandale, vengeance : cette fois, est-ce la mort de Fortjoie ?
Rire, insolence, plaisir de vivre et d’aimer sont au coeur de ce roman joyeusement libertin. Une bouffée d’air frais dans un monde triste et grincheux.