Apnée

Bruxelles, décembre 2013. Mahmoud Shammosh, un doctorant en droit de l’université d’Uppsala s’intéressant aux conflits armés et aux droits de l’homme, se voit confronté à des données sensibles qui, aux dires de son informateur, pourraient bien déclencher un scandale international. En quelques heures, la situation s’envenime : le sang commence à couler, marquant le début d’une traque haletante à travers l’Europe, à laquelle Klara Walldéen, employée au Parlement européen et ex-compagne de Mahmoud, prendra une grande part. Elle est loin de se douter que celui qui, trente ans plus tôt, l’a abandonnée sur les marches de l’ambassade de Suède à Damas, rôde également dans les parages. De Damas à Stockholm, de l’Irak aux États-Unis, de 1980 à 2013, les frontières s’étiolent, les heures s’étirent, les fils du récit convergent jusqu’à ce que la vérité se révèle, non sans avoir coûté quelques vies et beaucoup d’efforts.