Délivre-moi

Quand les bulldozers du Mans mettent au jour un charnier datant des guerres de Vendée, la vie de Clotilde s'en trouve bouleversée. Depuis sa naissance, elle est assaillie par des images de guerre, de meurtres, de violences, associées à un visage de femme dont elle ne connaît que le nom : Setima. Longtemps suivie par des psychiatres, Clotilde a réussi à surmonter ce cauchemar. Les médicaments l'ont aidée. Son père aussi, qui l'adorait et, malgré l'opposition haineuse de sa mère, qui a réussi à prouver que cette femme était une des ancêtres de la famille ayant vécu pendant la Révolution. En grandissant, Clotilde s'est reconstruite. Devenue photographe, elle est partie travailler en Afrique dans l'humanitaire, a rencontré Marc qu'elle aime et avec qui elle a adopté un enfant centrafricain. Ils se sont installés dans la Vendée de son enfance et, si tout semble aller au mieux, Clotilde n'ignore pas que les fantômes qui la tourmentent sont toujours aux aguets. Quand les ossements des Vendéens massacrés dans la ville en 1793 s'étalent à la une des journaux, elle sait que le temps est venu de régler définitivement ses comptes avec le passé.Car ce sont bien des images de cette nuit atroce du 13 au 14 décembre 1793 qui la hantent depuis sa naissance. L'enquête de Clotilde va la conduire à découvrir le destin extraordinaire de son ancêtre...Dans ce roman lumineux, Yves Viollier a croisé avec une rare maestria le destin de deux femmes exceptionnelles.