Le monde entier

Il n’y a pas de femme dans la vie de Chevalier, pas qu’on sache en tout cas. De même qu’il n’y a pas beaucoup de tendresse entre sa mère et lui. Pourtant, il n’a jamais eu l’impulsion d’aller s’installer ailleurs que dans ce village où il a grandi, où il aime aller pêcher dans les étangs, avec son vieux pote Ségur. Jusqu’à ce soir d’août où son chemin a croisé une voiture renversée sur le bord de la route… Dans ce premier roman d’une grande délicatesse, François Bugeon saisit une vie au moment où elle bascule.