Dr House au Scapel

Et si pour une fois, Dr House se mettait dans la peau du patient ?
Jusqu'à l'arrivée de Gregory House en 2007 sur TF1, l'image du médecin dans les séries était plutôt stéréotypée : beau gosse séduisant, un brin lisse, aussi doué pour opérer que pour draguer. Puis est arrivé House, un personnage odieux, solitaire, boiteux, capable d'annoncer à un patient sa mort imminente sans la moindre empathie, dénigrant ses collaborateurs. Un personnage détestable... mais adoré par en moyenne 9 millions de téléspectateurs.
Nous avons voulu nous offrir House en tant que patient et lister tous les maux dont il souffre pour mieux le comprendre : troubles obsessionnels du comportement avec les femmes, phobie du bonheur pouvant entraîner un désir d'autodestruction, syndrome de sadisme avec ses patients, degré de manipulation systématique avec son équipe...
C'est grave, Docteur ?
Sur le divan, Hugh Laurie passe aux aveux, analyse lui-même les attitudes de son personnage, nous livre des explications sur ses relations difficiles avec autrui, mais aussi des anecdotes et souvenirs de tournage.
Corinne Calmet, journaliste depuis 20 ans et actuellement chef du service People de Télé-Loisirs, a écrit sur l'actualité télé, tour à tour pour un quotidien (France Soir) et de grands hebdomadaires de télé (Télé 7 Jours. Télé-Loisirs).
Hervé Tropéa, correspondant à Los Angeles depuis 75 ans, fréquente tous les plateaux de tournage des séries hollywoodiennes et interviewe régulièrement les acteurs outre-Atlantique.