La fin de tout

Le jour de mes soixante-quinze ans, je me suis engagé. Ainsi commençait Le Vieil Homme et la Guerre, le premier livre de la série.Mais le temps a passé depuis l’époque où la Terre alimentait benoîtement les Forces de défense coloniale en chair à canon. À présent, c’est non. Et, désormais au régime sec, ...