Vite, ma retraite !

Marie, 43 ans, avocate parisienne frisant le burn-out, selon elle. En combustion permanente, selon ses proches. Il est grand temps de faire quelque chose. Partir en vacances ? trop classique. Ou alors… Qui n'a pas rêvé de prendre sa retraite à 40 ans ? Pourquoi faudrait-il attendre d'être senior pour s'occuper de soi ? Plutôt opter pour un stage en maison de retraite, en immersion totale.Un premier roman facétieux, tendre et ironique.