Quitter le rang des assassins

Un homme tombé dans l'escalier, laissé pour mort. Signe particulier : il est bleu. Le narrateur enquête : les amis, le travail, la famille, les amours. Il fouille les lieux, le passé comme les poches de l'homme, il interroge tout le monde. Le mystère grandit, et le portrait se dessine d'un assassin sans crime, type sans talent, au passé trouble, délinquant relationnel et pervers narcissique. Cet homme qui tombe, mauvaise personne malgré lui, cherche la paix, peut-être le pardon de ceux qu'il a côtoyés.