Un livre québécois au parfum de forêts

Par 19 septembre 2017 à 09:41

"Il pleuvait des oiseaux" est une magnifique aventure humaine qui parle de la vieillesse et de la mort avec beaucoup de tendresse, mais aussi d’indépendance, de libre arbitre, d’amitié et d’amour. Une femme photographe part à la recherche de Boychuck, témoin et brûlé des Grands Feux qui ont ravagé le nord de l’Ontario au début de 20e siècle. Il s’est retiré dans une cabane au fond des bois et y vit en compagnie de Tom et Charlie ; tous sont octogénaires. Mais Boychuck est décédé au moment où arrive la photographe. Elle découvrira qu’il peignait et que tous ses tableaux, hallucinés, sont marqués par les Grands Feux. Une autre nouvelle venue bouleversera leur vie à tous : Marie Desneige, personnage aérien, qui a 82 ans, tous ses esprits, même si elle a été internée pendant 66 ans. Elle arrivera sur les lieux comme une brise espérée… et l’histoire prendra un tout autre chemin… Un livre lumineux duquel on ressort heureux, avec un regard ému et apaisé sur les vieilles années.

Proposé par Valérie Grosjean Cerf, Bibliobus de l'Université populaire jurassienne de Delémont